[Résultats CAP] La Foulée Trielloise 2015

Je prenais dimanche dernier le départ du 10 km de l’édition 2015 de la Foulée Trielloise. L’événement représentait ma vingtième course pour 2015 et marquait ma première année consacrée à la course à pied.

Au départ

P2600806Montage vidéo de l’épreuve

Nous étions près de 400 participants au départ de ce 10 km au profil relevé pour une épreuve sur route dans la région (160 mètres de dénivelé positif). L’effort était loin d’être évident à gérer. Il fallait à la fois éviter de s’exploser dans les deux côtes de 500 mètres et être capable de maintenir le rythme sur un circuit qui ne laissait place qu’à peu de répit, avec une alternance de faux-plats montants et descendants.

Je boucle l’épreuve en 44’21 et me classe 51ème/378.

Autrement dit, j’explose mon record du chrono le plus pourri sur ce type de course ! Je passe alors à des années-lumière de mon estimation de 41′-41’30. Mais ce résultat n’a rien d’étonnant… Nous avons tous morflé avec la chaleur écrasante du jour qui se manifestait dès l’aube. En analysant les résultats de l’an dernier, on constate effectivement un décalage d’environ une minute et trente secondes par rapport à la course de cette année (y compris pour le vainqueur 2014 qui fait 2ème cette année pour une poignée de secondes). Au-delà des conditions météos assez extrêmes pour la région et de l’exigence du profil de course, il est clair que mon mode d’entraînement uniquement orienté sur la vitesse a constitué ici un gros handicap (fortement renforcé par la lourdeur de l’atmosphère). Il serait compliqué de savoir à quoi imputer les trois minutes qui me séparent de mon estimation sachant que je n’avais en plus pas la sensation d’être au top ce jour-là. Peu importe pour l’analyse et les détails, le plus important pour moi étant la progression sur le long terme.

A ce titre, je tenterai dans dix jours de battre mon record sur 10 km (38’43) dans le cadre de La fin d’Oisienne. Pour ce qui est du prochain week-end, je ne participerai à aucune épreuve et passerai sur un mode d’entraînement bi-quotidien sur les deux jours afin de prendre quelques repères.

2015-08-30 - La Foulée Trielloise - 10 km - Tour 1 - Mon passage

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *