[Résultats CAP] La Fuvelaine 2014

Après dix jours sans sport, je reprenais hier le vélo et la course à pied. Au programme, j’avais planifié une petite sortie vélo avant de prendre le départ de la 23ème édition de la Fuvelaine, une superbe épreuve course à pied tracée dans et autour du village de Fuveau (13).

La Fuvelaine 2014

Vers 8h, j’arrivais sur le site du départ de la Fuvelaine où plusieurs bénévoles s’affairaient déjà dans la préparation de l’épreuve. Sans perdre de temps, je m’habillais et partais pour 47 km de vélo. Le parcours que j’avais retenu été relativement exigeant sachant qu’il comportait 800 mètres de dénivelé positif, avec une alternance de montées et descentes qui ne laissait qu’une infime place au plat. Un mistral assez fort contribuait à renforcer la difficulté de la sortie.

CYCLING_PACA_PRE_FUVELAINE - Profile
Profil de ma sortie vélo

Après un peu plus d’1h35 de vélo, je récupérais mon dossard pour la Fuvelaine et profitais des 20 minutes qui précédaient le départ pour me préparer au chaud dans ma voiture.

Vers 10h30, le départ était donné. Nous étions près de 600 participants à nous élancer sur la course de 12,8 km. Le tracé proposé par l’organisateur était magnifique mais loin d’être évident avec ses 180 mètres de dénivelé positif, sa succession de plus ou moins longues montées et descentes, et un bon passage en forêt qui constituait la partie la plus délicate (environ un quart de la course). Un peu gêné au départ, le premier kilomètre passait comme une lettre à la poste. Je stabilisais ensuite ma position pendant une large majorité de la course. En fin d’épreuve, dans la descente de 1,5 km qui menait à l’arrivée, je perdais une petite quinzaine de places. A ce moment là, ainsi que tout au long de la course, je n’ai pas cherché à jouer sur le fil du rasoir comme je savais le faire en 2011 (époque à laquelle j’étais un peu mieux entraîné). Sans entraînement et sans avoir une très bonne connaissance de ses aptitudes à un moment donné, il faut être inconscient pour se mettre en difficulté en début ou en milieu d’épreuve. Il en est de même sur la fin, sachant que se mettre à terre pour aller chercher quelques secondes sur une course qui est loin d’être un objectif n’a strictement aucun sens.

Au final, je termine l’épreuve en 1h01’26 » (12,5 km/h) et me classe 182ème/579. A quelques jours du début de mes entraînements course à pied, je suis très satisfait de ce résultat.

Enfin, bravo à l’organisateur qui nous a offert un événement d’une réelle qualité grâce à un beau tracé pour passionnés de course à pied, à un bon encadrement, et à des cadeaux qui sortaient de l’ordinaire.

Photo 3
Plein Cadre

One Comment

  1. […] Comme en 2014, je prendrai le départ de la course de 13 km. Il s’agira de ma deuxième participation à l’événement. L’an dernier, je n’étais que très peu entraîné en course à pied et avais pris part à l’événement après dix jours de pause. Par ailleurs, j’avais placé un entraînement de vélo sur route assez tendu juste avant l’épreuve. Autrement dit, il devrait être facile de faire exploser le chrono cette année. J’espère passer sous la barre des 55 minutes ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *