[Résultats CAP] Les Foulées de Saint-Ouen-l’Aumône 2015

Je participais samedi dernier à l’édition 2015 des Foulées de Saint-Ouen-l’Aumône. L’organisateur – CSPTT95 – proposait cinq courses : trois courses pour les jeunes, une course de 5 km, et une course de 10 km.

Comme en 2014, je prenais le départ de la course de 10 km sur un parcours très agréable tracé le long de l’Oise. Notons que cette année le parcours mesurait très exactement 10 km, contrairement à l’an dernier où la course faisait en fait 10,5 km. Merci à l’organisateur pour cette correction, tout le monde ne sait pas en faire autant !

Parcours et profil

La course

Sous des conditions idéales pour courir et dans un très bon esprit général, nous étions plus d’une centaine à prendre le départ du 10 km. Le niveau global était loin d’être ridicule en dépit du petit nombre de participants.

P2610658A quelques secondes du départ

Le peloton explosait dès les premiers hectomètres. De mon côté, je me retrouvais presque esseulé au passage du deuxième kilomètre. Un coureur revenu sur moi en début de course décrochait avant le kilomètre 4. J’évoluerai en solo pendant plus de la moitié de la course. Ce n’est qu’au kilomètre 5 que je croiserai la route d’un coureur en perdition suite à un départ beaucoup trop rapide.

Je gardais un coureur en point de mire tout en me fiant à mes sensations pour éviter le retour de concurrents. A mi-course, le trou était fait et continuait à grandir. En même temps, je parvenais à revenir très progressivement sur le coureur qui me précédait. La jonction était faite à 1 500 mètres de l’arrivée. Après un effort de quelques dizaines de secondes à plus de 180 pulsations, je tentais de faire baisser le régime en restant dans la foulée du concurrent en question. Je m’attendais à ce que ce dernier soit disposé à jouer dans les derniers mètres de course. Je lançais alors un sprint à 100 mètres de l’arrivée mais le compagnon de fin de route ne réagissait pas. Il n’avait peut-être pas les ressources pour réagir, ou peut-être avait-il autre chose à faire que de sprinter pour une place quelconque (mon sentiment suite à un rapide échange).

Au final, je prends la 19ème place du classement en 39’59, à quatre minutes du vainqueur.


Mon arrivée

Pour la suite des compétitions, je serai samedi soir au départ du 5 km des Foulées nocturnes de Franconville. Cette épreuve sera l’occasion de me lancer un petit challenge sur une distance que je ne maitrise pas sur le plan de la performance. Le lendemain matin, je serai au départ de La Boucle des Côteaux Frettois (8 km).

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *